Eco-Habitat

En architecture urbaine et rurale les artisans du monde entier ont su tirer le meilleur de la terre, de la pierre, du marbre, de l’argile et du plâtre. Dans un contexte environnemental mondial très perturbé, ces techniques ancestrales, impressionnantes par leurs caractéristiques esthétiques et architecturales, reviennent inéluctablement au goût du jour. En dépit du modèle omniprésent de la société industrielle, ces artisans contribuent encore à promouvoir la qualité des matériaux d’origine et le travail patient de la main. Ces traditions séculaires restituent, métier par métier, un large répertoire d’objets et de décors utilisant les ressources naturelles.

Le partage des expériences montre qu’il existe des solutions réalistes et applicables pour bâtir un environnement solidaire. L'école du Paysage s'implique dans l'éco-habitat et s’engage aux côtés d’associations qui cherchent à promouvoir de meilleures conditions de vie et d’habitation, en élaborant des modes de mise en oeuvre qui valorisent les responsabilités et les compétences locales.
Notre démarche privilégie l'expérience du réel, la prise de responsabilité et la recherche de solutions, afin que chacun participe pleinement à la construction d'un monde en devenir.

Matériaux de construction

Les matériaux de construction naturels sont les bases incontournables d'un habitat écologique. La bioconstruction est l'une des solutions pour un avenir durable. L'idée n'est pas nouvelle, les constructeurs se tournent vers le naturel depuis fort longtemps pour résoudre les problèmes domestiques. Architecture alternative ou encore éco-design sont des termes que l'on retrouve souvent pour décrire une méthode spécifique de construction selon des procédés naturels tout en respectant les lieux de construction et leur biodiversité.

L'objectif de la bio construction est de préserver l'écosystème et de diminuer au maximum les dépenses d'énergie, en utilisant des matériaux écologiques. 

Aujourd'hui la bio construction en France connaît une croissance de 46%. Nous sommes encore loin des 90% de la Scandinavie ou de l'Amérique du Nord, mais les français semblent de plus en plus séduis par cette pratique.

Construire sa maison soi-même est possible, mais nécessite un minimum de connaissances. Sur 240 000 maisons bois en France, seules 1000 sont réalisées en auto construction. Aujourd'hui on propose l'auto construction assistée, qui permet une économie de 20 à 30% sur le coût global du gros oeuvre. 

Maisons bioclimaiques

Les maisons écologiques, appelées encore maisons bioclimaiques, cachent de nombreux atouts qui se traduisent au quotidien par des économies à l'usage en terme de chauffage, d'éclairage, mais aussi d'eau. Plus saines dans leur construction, ces maisons permettent également de vivre dans un environnement agréable et propice à une bonne santé. 

Deux aspects distincts

  • Le premier aspect consiste à construire ou rénover une maison qui régule mieux sa consommation d’énergie et rejette moins de gaz polluant dans l’atmosphère. Pour y parvenir, la maison doit proposer une très bonne d'isolation pour réduire les pertes d'énergie. Fenêtres double voire triple vitrages, toitures végétalisées sont les outils qui répondent le mieux à la diminution des pertes d'énergie. Il est également nécessaire d'articuler le système de chauffage autour de combustibles respectueux de l'environnement. Dans cette optique, les énergies fossiles sont laissées de côté au profit des énergies renouvelables qui ont la particularité de rejeter moins de CO2 dans l'atmosphère. Selon les régions, le choix de l'énergie pourra s'orienter vers de l'éolien, du solaire ou encore de la géothermie ou du bois. Ces investissements sont encouragés et aidés financièrement par l'Etat sous forme de crédits d'impôts. Dans le même principe d'économie et d'écologie, on se doit de traquer les gaspillages d'eau en adoptant des installations spécifiques (réducteurs de débit, systèmes de récupération des eaux de pluie), et maîtriser les dépenses d'éclairage en choisissant des lampes basse tension.
  • Le deuxième aspect consiste à limiter les polluants dans les matériaux de construction. Des actions sont mises en place pour réduire les déchets de chantier dans le cadre d'une démarche HQE. En parallèle, le choix des matériaux de construction éliminera les produits amiantés, les composés volatiles dans les peintures (radon et monoxyde de carbone), le lamellé-collé très gourmand en colle, au profit de matériaux naturels comme le bois pour les parois ou le chanvre pour l’isolation.

Construire sa maison selon la démarche HQE revient de 2 à 8% plus cher que traditionnellement, mais l'investissement est à prendre en compte sur le long terme. En effet, ces maisons se révèlent à l'usage beaucoup moins gourmandes en énergie et en eau, ce qui permet d'entrevoir de réelles économies.

Adresses utiles

Annuaire, blogs, infos, développement durable, presse, construction, décoration, services, energie : 

www.lemarchecitoyen.net
www.ecoloinfo.com
www.developpementdurablelejournal.com
www.developpement-durable.gouv.fr
www.fondation-nicolas-hulot.org
www.developpementdurable.com
www.greenzer.fr
www.ecohabitat.fr
www.quintessence-ecohabitat.fr
www.eco-habitat-bois.com
www.eco-logis.com
www.maisoneco.com
www.annuaire-ecoconstruction.com
www.la-maison-ecologique.com
www.ineedra.org
www.notre-planete.info
www.biovert.com
www.maisons-et-bois.com
www.autourdubio.com
www.espritcabane.com
www.lamaisonecologique.over-blog.com
www.gralon.net
www.vivez-nature.com
www.maison-ecobio.com
www.pavatex.fr
www.ecobio-materiaux.fr
www.intelligenceverte.org
www.vivre-ecolo-bio.com
www.notremaisonenpaille.unblog.fr
www.aci-multimedia.net
www.economiesolidaire.com
www.ecoohome.com
www.enduitargile.com